Le Musée d’Art et traditions populaires s’est installé en 1959 dans un petit logis à tourelle datant du XVIème siècle. Il présente les métiers et savoir-faire d’autrefois (atelier du maréchal-ferrant, du sabotier, outils des scieurs de long, du travail des champs et des vignes de la Côte Roannaise…), fait découvrir de nombreux objets insolites utilisés autrefois au quotidien, ainsi que l’Histoire de La Pacaudière, du Crozet et de la Voie Royale devenue aujourd’hui la Nationale 7. C’est grâce à la ténacité du président Alphonse LORIOL, créateur en 1948 de l’Association des Amis du Vieux Crozet et la Pacaudière, aidé de quelques habitants, qui décide de préserver les vestiges historiques du canton et spécialement de Crozet, pour donner un essor touristique à la région. Mais quelques années plus tard il fallait bien mettre à l’abri les nombreuses pièces découvertes ou collectées.

Une pièce, deux pièces, puis une salle d’expo, une bibliothèque, et par la suite la maison entière pour présenter au public les collections devenues chaque jour plus nombreuses. Le musée est la seule demeure du village qui se visite entièrement. Depuis de très nombreuses années les différents présidents et leurs équipes  de bénévoles n’ont cessé de l’embellir, afin de le rendre plus attractif pour les nombreux visiteurs individuels ou en groupes qui se succèdent pendant la saison.

Le musée est soutenu par le département de la Loire, en effet pour la réfection de ce bâtiment, échelonné sur plusieurs années, le Conseil départemental a été très souvent partenaire, car malgré la générosité des adhérents cela ne nous aurait pas été possible !